Les astuces de candy

tables

Comment bien choisir sa table de cuisson à induction


Bien choisir sa table de cuisson peut relever du défi, tant au niveau des dimensions, de la couleur, de la puissance, que des économies d’énergie qui peuvent découler de ce choix d’équipement. Les tables de cuisson à induction possèdent plusieurs avantages souvent mésestimés. Il est pourtant essentiel d’en comprendre les caractéristiques principales pour choisir ce qui est le plus adapté à vos besoins. Voici un guide d’achat qui vous permettra de faire votre choix tout en prenant en compte le design, la consommation d’énergie et l’efficacité de votre future table de cuisson.

Tables de cuisson à induction : son fonctionnement, les pours et les contres

Cette technologie innovante utilise le principe du champ magnétique pour cuire vos plats à la perfection. Sous la plaque de céramique de la table de cuisson, se trouvent des bobines de cuivre à l’intérieur desquelles un courant électrique circule au contact du dessous ferreux de vos poêles et casseroles.

Cette particularité de fonctionnement est à prendre en considération lors de l’achat :

  • Cette technologie utilise l’électricité et non le gaz : plus cher que le méthane à moins que votre foyer ne soit équipé de pompe à chaleur ou de panneaux photovoltaïques, votre facture pourrait donc augmenter à la fin du mois. Néanmoins, les tables de cuisson à induction permettent une utilisation d’énergie largement inférieure au gaz. En utilisant les précautions nécessaires, il est même possible de réduire sa consommation d’énergie.
  • Seul un certain type d’ustensiles peut être utilisé : ceux dont le fond est en fer, matériau qui permet une réaction efficace avec les bobines de cuivres placées sous la plaque. Ainsi, les poêles en cuivre, en terre cuite ou en aluminium prendront beaucoup plus de temps à chauffer.

On recense cependant de nombreux avantages à l’induction :

  • L’efficacité thermique est maximale (90%) comparativement à d’autres types de systèmes. Les plaques ne chauffent que la zone recouverte par les casseroles : la dispersion de chaleur et réduite comparé à une cuisinière à gaz dont l’efficacité atteint au maximum les 60%.
  • Le temps de cuisson est réduit de manière significative.
  • Les tables de cuisson à induction sont plus sûres : pas de flemmes, pas de fuite de gaz et seule la partie en contact direct avec le fond de votre poêle chauffe. Ainsi, dès que l’ustensile de cuisine est soulevé, plus rien ne génère le champ magnétique et la plaque s’arrête automatiquement de fonctionner.
  • Vous pouvez également trouver de nombreux conseils pour éviter les pertes d’énergie et les accidents domestiques.

Comment choisir la table à induction parfaite ?

Il est souvent recommandé de choisir une table à induction qui permet de faire bouillir de l’eau en un minimum de temps, et qui possède la consommation d’énergie la plus basse possible.

Sécurité et consommation d’énergie sont les critères les plus pris en considération lors de l’achat.

En matière de sécurité, il est important que votre plaque possède :

  • Un verrouillage automatique en cas d’allumage accidentel
  • Un mode « anti-éclaboussures » lors de la cuisson
  • Un indicateur de chaleur résiduelle

Si votre critère de sélection le plus important est la consommation d’énergie, il existe plusieurs solutions. En effet, certaines tables à induction possèdent un système qui limite la puissance générée et vous indique combien de Watts ont été utilisés lors de l’utilisation.

Il est cependant important de souligner que cette consommation peut facilement excéder les 2,4kw, surtout si vous utilisez le mode boost. En outre, si vous utilisez plusieurs appareils lors du processus de cuisson (bouilloire, etc.), vous excéderez les 3kw et aurez besoin d’augmenter la puissance de votre compteur.

Le nombre de watts utilisés lorsque la table de cuisson est en veille doit aussi être pris en compte : cela peut sembler trivial, mais nos appareils consomment aussi lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

17/01/18